Lettre d'informations

L'instant pour Soi

Bonjour et bienvenue dans cet espace :),

Dans mon enfance, je me posais beaucoup de questions existentielles, mais surtout, je souhaitais pouvoir comprendre l'être humain profondément, comprendre qui nous sommes ainsi que nos réactions, mécanismes et habitudes.

Comme en réponse à ma volonté de comprendre, à 20 ans, j'ai vécu une "forme" de modification de conscience. Je fus comme absorbée totalement dans "La conscience", état dans lequel le "je" et toute son histoire, tout ce qu'il se raconte et toutes "formes réactionnelles" n'existe pas. Dans cet état d'être, il n'y a tout simplement pas de mouvement, un peu comme si nous devenions pendant un temps le centre du soleil, dans lequel il n'y a qu'amour, que paix, il n'y a que Le Tout qui soit un ensemble harmonieux.

Cette expérience s'est terminée, et mon petit moi formé de ses conditionnements, ses résistances, ses peurs, ses mécanismes de fuite et d'attaque, ses blessures, son système éducatif limitant, son héritage, ses intérêts, et toute son histoire a repris alors "sa place", comme si une cage se refermait sur moi. J'ai alors réalisé des choses en moi auxquelles je m'étais identifiée inconsciemment pendant longtemps comme si cette expérience avait créé une distanciation de moi-même pour mieux me voir, mais elle ne m'avait pas libéré "le cœur" pour autant, qui était plus enchaîné que jamais.

Au départ de ces réalisations, ce fut très difficile voire douloureux d'accepter tout ce que je pouvais désormais conscientiser et aussi ressentir en moi car j'étais constamment en "bataille" avec moi-même, ballotée par des contradictions, maintenue par de nombreuses habitudes "plus fortes que moi". Mon corps et mon esprit étaient deux choses distinctes et je me sentais comme "éclatée" en mille fragments à devoir "reconstituer". En lieu et place de l'infini amour que j'étais devenue durant cette expérience est apparu un désert semblant sans fin à traverser avec son boulet de tristesse "à porter", l'ensemble de mon chaos intérieur.

A partir de ce moment a débuté pour moi un long chemin de retour à soi, que l'on peut nommer "d'alchimie du cœur" ou de "réconciliation avec soi-même", selon ce qui vous parle, qui aura duré environ 10 ans avant que jaillisse de ce "pèlerinage intérieure" de la joie et un certain "calme" me permettant de continuer ce chemin plus sereinement selon ce que la vie m'offre comme possibilité de "travail sur soi".

Durant ces années, j'ai appris à me ressentir et à m'accueillir inconditionnellement, une couche après l'autre, sans stresser ou tenter de sauter des étapes, et à intégrer la patience avec moi-même. J'ai appris à ne plus fuir la souffrance mais à la ressentir posément en ayant conscience de son impermanence, dans la foi qu'elle se transmutera et m'éclairera à un moment ou un autre. J'ai appris à laisser venir, à laisser partir, à accepter ce qui est mais que le mental n'apprécie pas, à accepter ce qui n'est pas mais que le mental aimerait, à redevenir un enfant avec moi-même. J'ai appris à réunir avec bienveillance mes contradictions et tout ce que je pouvais ressentir, toutes ces pièces d'un même puzzle, dispatchées ici ou là. J'ai surtout réalisé qu'elles avaient toutes leur place en réalité, qu'il suffisait de les connaître profondément pour en découvrir leur véritable forme et qu'elles reprennent leur juste place.

Au delà de tout cela, j'ai surtout réalisé qu'il n'est pas nécessaire de comprendre mentalement tout ce qui vient d'être lu. On peut ressentir certaines paroles vibrer en soi, avoir réalisé certaines choses, mais on pourrait tout aussi bien se sentir perdu ou dépassé, ne plus savoir par où commencer pour mieux se sentir, ressentir de la colère, de l'injustice, une solitude déchirante, une profonde tristesse ou encore avoir l'impression de devoir gravir le sommet d'une montagne semblant inatteignable. C'est justement, simplement et posément, par ce qui est ressenti dans l'instant que le premier pas vers soi se fait, et puis on continue ainsi, un pas après l'autre.

Tout ce que nous ressentons a une raison d'être, a le droit d'être ressenti et le droit d'être exprimé, même si nous n'en connaissons pas la raison et même si le "petit moi" surimpose une étiquette, un jugement, une limitation ou une directive sur ce qui est ressenti. Comme le parent comprend avec bienveillance l'innocence et l'inconscience de son enfant posant une question ou étant sûr de quelque chose qui ne peut être vrai pour le parent éclairé, nous pouvons faire de même avec notre "petit moi" et ce qu'il raconte. Mettons-le en lumière, comprenons-le, laissons venir, laissons partir. C'est par le ressenti inconditionnel de l'instant qu'une certaine magie peut finir par s'opérer en nous, nous ouvrir davantage, nous épanouir et nous permettre de réaliser des choses spontanément, comme éclairés de notre centre, sans l'avoir cherché.

Cette page est créée dans le but de proposer un accompagnement, basé sur mon expérience - qui grâce à vous, ne peut que s'approfondir - à celles et ceux qui font ce chemin de retour à soi et ressentent le besoin d'être "éclairés ou guidés" pendant un temps. Cet accompagnement se traduit par une écoute liée à une forme de mise en lumière de la situation intérieure, et peut aboutir à quelques conseils à mettre en pratique pour entraîner en soi cette dynamique "d'accueil inconditionnel".

Cela peut se faire par écrit (e-mail), téléphone ou skype. Il n'y a pas de temps défini, comme il n'y a pas de tarif. Si vous avez l'élan de donner quelque chose, je vous laisse ci-dessous la possibilité de le faire. Si tel est le cas, je le reçois avec plaisir et vous en remercie profondément.

A la joie de vous connaitre :).

Anne-Lise

+41 79 510 16 07
terrejoyeuse@gmail.com